top of page
Rechercher

Débattre versus combattre





Débattre versus combattre


« Débattre ou combattre, telle est la question » - aurait pu susurrer Démosthène s'il avait été un brin malicieux et quelque peu contemporain de Shakespeare. Ce qu'il ne fût point évidemment puisque plus de vingt siècles séparent ces deux génies, Artisans et Maîtres du verbe et de la parole.


Débattre est une idée fondamentale, une expérience incroyable.


Le débat est une opportunité. Celle de découvrir grâce à son contradicteur un univers que nous n’aurions pas fondamentalement imaginé ou compris. C’est laisser l’autre nous proposer une voie différente, d’autres horizons, une voix différente, d’autres intentions.


C’est Magellan face à Vasco de Gama, Einstein face à Newton.


Ecouter le point de vue de l’autre ne compromet pas le vôtre, ne l’altère pas. Peut-être vous aidera t’il à le nuancer, le repenser ou l’affirmer plus solidement encore ! Mais en ayant accepté la confrontation intelligente et réfléchie.

Arriver face à son contradicteur, tel un gladiateur dans l’arène, ce qui est le lot de nombre d’émissions télévisées aujourd’hui, en boucher abruti d’hémoglobine, avec la seule intention de réduire en charpie son adversaire ne peut conduire qu’à un anéantissement de l’intelligence collective. « Donnez-leur du pain et des jeux » – voilà le credo antique profondément actuel !


Je ne citerai ici aucune chaîne (tiens le mot est presque lapsus) ni aucun terminateur.


On ne recherche plus l’éloquence et l’intelligence mais le buzz et les images choc.


Réapprenons à parler, à échanger, réapprenons la courtoisie et le respect de son interlocuteur.


Mesdames et Messieurs les politiques, faîtes-vous aussi cet effort, soignez votre écoute, votre langage, évitez les coups de boutoir, les éléments de langage qui sont la négation même du débat.


Cessez le combat.


Réapprenez à débattre.







Posts récents

Voir tout

Комментарии


bottom of page