Rechercher

Une gargouille dans le pathé...tique !





Les gargouilles.


Quel mot étonnant pour de singulières créatures qui ornent l'affolante verticalité de nos cathédrales ! Provoquantes et rieuses, laides ou ridicules, inquiétantes parfois, démesurées souvent, elles frappent sans vergogne nos regards tendus l'espace d'un instant vers la lumière. Et nous laissent pantois.


J'ai imaginé aujourd'hui le détournement de ce nom si peu commun. Faire de la gargouille ce mot, ce son, ce phonème qui vient troubler nos discours. Vous savez, les fameux " Effectivement ", "Tout à fait", "Du coup" et autres faux-amis qui surgissent de nulle part, sinon de notre reptilien, qui nous réconfortent, comblent des silences, assurent des transitions hélas peu énergétiques.


Quelle est la votre ? Si, ne vous mentez pas, il y a bien un mot qui revient sans cesse, qui ponctue votre verbe, qui amène votre interlocuteur à dénombrer ces fâcheuses occurrences.


Une gargouille dans le pâté.


Evidemment, me direz-vous peut-être...







18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout