Rechercher

Démosthène et les feux de la rampe






DEMOSTHENE ET LES FEUX DE LA RAMPE : une rencontre improbable ?


Démosthène, grand orateur grec du quatrième siècle avant Jésus-Christ, infatigable fantassin du verbe, a donné à l'Art Oratoire ses lettres de noblesse.


La parole pour action. L'émotion pour moteur.


Dans la formule Démosthène proposée par le Quatrième Mur, les élèves se retrouvent tantôt en groupe pour le ressenti d'une parole prise face à un public, tantôt en solitaire face au professeur pour affiner leurs futures interventions.


La dernière séance a lieu dans un théâtre sublime du Marais, magnifique petit écrin de pierre et de velours, le théâtre de l'Essaïon qui jouxte le non moins fameux café de la gare de Coluche et Bouteille.


Les candidats ont le plaisir de découvrir, de fouler, très souvent pour la première fois, les planches inspirantes d'une vraie scène. Ils s'initient à la prise de parole dans les conditions du stand-up, face à leurs pairs pour l'instant. Mais demain ? Qui sait ?


Ce mardi 19 novembre 2021 aura lieu une nouvelle séance. L'aboutissement de quatre semaines de travail et de réflexion. La rampe s'embrasera probablement de mille feux. De véritables passions émergeront surement.


Le stress deviendra trac. Vital pour l'adrénaline, la sublimation du moment.


Il laissera ensuite sa place au seul plaisir de l'éloquence...



49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout